Les signes d’infestation de nuisibles : rats, insectes…

Comment savoir si vous êtes envahi ?

souris dans sa cachette

Discrets et de petite taille, les rongeurs et insectes nuisibles se manifesteront peu sous vos yeux. Il existe cependant des signes d’infestation : soyez-y particulièrement attentifs car, si vous les repérez, il est très probable que les nuisibles ont élu domicile dans votre habitation et que leur nombre est déjà préoccupant, d’autant que leur vitesse de reproduction est extrêmement rapide.

Nous vous indiquons ci-dessous les indices qui doivent vous alerter et nécessiter l’intervention d’un professionnel.

Signes d’une infestation de rats ou de souris

Il y a peu de chances que vous croisiez par hasard ces animaux nocturnes : il faudra donc repérer les traces visibles de leur présence dans votre habitation, particulièrement dans la cave.

Traces sonores

Si des rats ont élu domicile chez vous, vous les entendrez se déplacer pendant la nuit en faisant des bruits de grattements depuis votre cave ou votre grenier. Excellentes grimpeuses, les souris se déplacent également à travers les murs pour passer d’un étage à l’autre.

Traces visibles

La preuve la plus évidente de la présence de rongeurs consiste en la présence d’excréments : ceux-ci sont longs et foncés, formant un petit amas. S’ils sont brillants et très sombres, cela signifie qu’ils sont récents : leur nombre vous indiquera s’il y en a beaucoup.

D’autres signes, moins faciles à repérer, sont les traces de morsures que vous trouverez sur tous les types de matériaux : bois, aluminium, plastique… Elles sont reconnaissables par leur forme de deux bandes parallèles espacées d’environ 4mm pour les rats, et d’1 à 2mm pour les souris. Vous pourrez également les voir sur vos câbles et fils électriques, ainsi que dans vos réserves de nourriture. Si les souris et les rats rongent en permanence tout ce qu’ils trouvent, c’est parce que leurs dents poussent en permanence et qu’elles doivent être raccourcies.

Lorsqu’ils se déplacent, les rats utilisent souvent le même chemin. À force de se frotter contre les murs, le sol et les meubles, leur pelage laisse des traînées grasses : si celles-ci se mêlent à des saletés et de la poussière, elles formeront un agglomérat visible à l’œil nu.

Dans les zones de votre maison que vous nettoyez moins souvent, comme la cave, il est possible que vous trouviez des empreintes de pattes dans la poussière du sol. Leur taille vous indiquera par ailleurs si vous avez affaire à des rats ou à des souris, ces dernières étant beaucoup plus petites. Si vous avez des soupçons d’une présence de rongeurs, déversez un peu de farine ou de talc sur le sol le soir et vérifiez le lendemain si vous pouvez apercevoir des traces de pas.

Traces odorantes

Les rats émettent une odeur particulièrement déplaisante d’ammoniaque : elle sera d’autant plus forte dans un espace confiné et peu aéré, tel que la cave, un placard ou le grenier. Cette odeur mêle urine, excréments et excrétion de glandes : elle permet aux rongeurs de s’orienter dans l’obscurité, de s’identifier l’un l’autre et de marquer leurs trajets.
 

Signes d’une infestation d’insectes

Les termites et autres insectes xylophages

Se nourrissant essentiellement de bois, la présence de termites et insectes xylophages sera indiquée par les trous nets (de forme ronde ou ovale) laissés sur votre mobilier, les poutres et toutes vos structures en bois. Ceux-ci donnent naissance à des galeries qui fragilisent la structure et rendra le bois plus cassant. Un peu de sciure peut se former à la sortie de ces galeries.

En cas de forte infestation, vous pourriez retrouver aussi des insectes morts à proximité du bois touché ou autour des fenêtres. Les œufs et les larves sont, quant à eux, presqu’impossibles à détecter à l’œil nu.

Les punaises de lit

Le premier indice qui révèlera que vous êtes envahi par les punaises de lit sera la trace rouge de leurs morsures sur votre peau. Celle-ci s’accompagne généralement de démangeaisons. Un autre signe sera la présence de leurs excréments dans la literie, reconnaissables à leur couleur foncée. Enfin, vous pouvez voir l’insecte en question, même s’il est très petit, ou les exuvies venant de sa mue.

Les cafards

Les cafards n’ont aucune difficulté à trouver des cachettes dans votre habitation car ils s’insèrent dans les espaces les plus petits : fissures, canalisations, espaces sous et derrière les appareils électroménagers, etc. Ils pourront aussi se loger dans les coins des plafonds et des murs. Friands de chaleur et d’humidité, ils éliront domicile dans la cuisine et la salle de bain.

Si une présence importante de cafards peut être détectée par l’odeur qu’ils dégagent, d’autres signes peuvent vous alerter. Ces insectes laisseront visibles, à proximité de leur cachette, leurs excréments, de forme allongée et semblables à du café moulu. Un autre indice sera la présence de poches contenant leurs œufs ou de cocons : vous les repérerez par leur forme de capsule transparente.

Si enfin vous voyez les cafards eux-mêmes (morts ou vivants), sachez que cela signifie malheureusement qu’ils sont déjà très nombreux, surtout si c’est en plein jour : nous vous conseillons dès lors d’agir immédiatement en faisant appel à un professionnel de la désinsectisation et de l’extermination de nuisibles.

Quels que soient les signes de la présence d’animaux nuisibles dans votre habitation, n’attendez pas avant d’agir : la situation pourrait très vite devenir incontrôlable si vous ne faites rien, sans parler des nombreux dégâts matériels et des problèmes de santé engendrés.