Connaissez-vous la dératisation par ultrasons ?

Une méthode pas comme les autres

Rat gêné par dératisation par ultrasons

Des rongeurs ont élu domicile chez vous et vous souhaitez les déloger sans les tuer ? La dératisation par ultrasons est faite pour vous ! Cette méthode innovante et non létale permet de faire fuir les rats, souris, musaraignes… en toute sécurité.

Découvrez dans cet article le fonctionnement de ce dispositif unique ainsi que ses avantages et inconvénients.


 

Qu’est-ce que les ultrasons ?

L’ouïe humaine entend des sons sur un spectre de 20 Hz à 20 000 Hz, de la fréquence la plus grave à la plus aigüe. À noter que ce dernier varie avec l’âge pour se rétrécir à mesure qu’on vieillit. Au-delà de cette limite supérieure, notre oreille est incapable de percevoir le moindre son : on parle alors d’ultrasons. Si nous n’y sommes pas sensibles, ce n’est pas le cas pour tous les animaux qui peuvent avoir un champ auditif bien plus vaste. C’est sur cette spécificité que se base la méthode répulsive par ultrasons.

 

Tout savoir sur ce dispositif

Si vous êtes un amoureux des animaux ou simplement respectueux de la vie en générale, vous devez sans doute être réfractaire à l’idée d’utiliser les méthodes de dératisation traditionnelles, telles que les pièges létaux, les appâts mortels, les rodonticides, etc.

Les appareils à ultrasons vont faire fuir les rongeurs indésirables sans leur faire de mal. Placés dans chaque pièce de votre habitation, ils constitueront une véritable gêne pour les rats, souris, musaraignes, etc., et les pousseront naturellement vers la sortie. De plus, si vous avez des compagnons à quatre pattes, vous ne devrez plus craindre une intoxication, si votre chat ou votre chien venait à ingérer de la mort-aux-rats. Il n’est en effet pas rare que des intoxications au rodonticide arrivent à la suite d’une ingestion par vos animaux de compagnie, voire par vos enfants.


Son fonctionnement

Pour une performance optimale, les dératiseurs professionnels se tourneront volontiers vers un appareil à balayage de fréquences. Celui-ci offre la possibilité de varier la fréquence et les sons utilisés, ce qui est un avantage non négligeable sur le long terme. Idéalement, il devra être équipé d’un émetteur multidirectionnel si vous l’installez dans une grande pièce, afin qu’il puisse balayer l’ensemble de l’espace. Assurez-vous donc que sa portée est adaptée au volume de votre séjour ou votre chambre à coucher. Enfin, pour une couverture complète, votre appareil devra également émettre des infrasons, une autre fréquence qui se révèlera tout aussi efficace et élargira le champ d’action de votre appareil.

Qu’il soit sur pile, sur secteur ou à l’énergie solaire, il sera toujours simple d’utilisation. Une fois installé au bon endroit, il suffira de le brancher et le mettre en route pour constater les premiers résultats.


Et après ?

Vous constatez l’efficacité de la méthode par ultrasons ? Assurez-vous que plus aucun rongeur ne puisse s’installer dans votre intérieur. Pour ce faire, inspectez chaque recoin de votre habitation pour colmater les éventuels trous dans vos murs ou sols : les rats, souris et autres rongeurs adorent la chaleur et la sécurité de ces petits espaces.

Dans la même optique, fermez hermétiquement tous vos pots alimentaires ainsi que vos poubelles, afin de ne plus attirer ces nuisibles en quête perpétuelle de nourriture.

 

Des inconvénients à prendre en compte

Des obstacles infranchissables

La dératisation par ultrasons sera très efficace dans les grands espaces (tels qu’un entrepôt) ou des pièces uniques (telles qu’un studio par exemple) étant donné que les ondes à haute fréquence n’ont pas la capacité de pouvoir traverser les murs. À noter que si vous avez opté pour un appareil performant, ce dernier pourrait émettre des infrasons, qui ont quant à elles la capacité de franchir les murs.

Cette méthode se voulant uniquement répulsive, elle ne conviendra toutefois pas aux grandes maisons si vous n’utilisez qu’un seul appareil, car les rongeurs pourraient trouver refuge dans une autre pièce de votre domicile. Il en va de même si vous habitez dans une copropriété, pour éviter de pousser ces nuisibles directement chez vos voisins. Il sera donc indispensable d’installer plusieurs dispositifs pour que cette méthode puisse être efficace.


Une grande capacité d’adaptation

Les animaux ont la capacité de s’adapter aux sons, ce qui signifie que votre dispositif sera inefficace sur le long terme dès lors qu’il ne propose pas de variations de fréquences. Pour obtenir des résultats concluants, vous devrez investir dans cet équipement de haute qualité que nous vous présentions précédemment, appelé « à balayage de fréquences ». Par conséquent, s’il s’agit d’un problème ponctuel, cet investissement vous coûtera très cher.


Des précautions d’emploi indispensables

Bien que ces dispositifs soient disponibles pour les particuliers, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un professionnel du secteur. En effet, s’ils sont utilisés à une mauvaise fréquence, ces appareils pourraient vous causer des maux de tête. Cette méthode répulsive pourrait également se révéler inefficace, si elle est employée contre des nuisibles qui ne sont pas sensibles aux fréquences utilisées par exemple. C’est le cas notamment des poux, des moustiques ou encore des cafards, qui seront très peu réceptifs.

Il est dès lors primordial de faire appel à des professionnels du secteur, qui possèdent les connaissances ainsi que le matériel nécessaires pour que cette méthode soit parfaitement efficace. Ils l’emploieront majoritairement pour vous débarrasser des souris ou rats, qui sont les plus sensibles aux hautes fréquences. Ils seront également particulièrement attentifs si vous êtes l’heureux propriétaire d’animaux de compagnie. Ces derniers pourraient être sensibles aux fréquences utilisées. Si tel est le cas, ils pourraient vous diriger vers une méthode plus adaptée à vos besoins.