Comment prévenir une invasion de nuisibles ?

Mieux vaut prévenir que guérir

Rongeur sur element metallique

Si vous avez déjà fait face à une invasion de nuisibles, vous savez combien il est difficile de se débarrasser des rongeurs et insectes rampants ou volants qui ont élu domicile chez vous. Il est pourtant possible d’éviter de devoir dépêcher en urgence un professionnel de la dératisation dans votre maison ou votre espace professionnel.

En effet, les rats, fourmis, puces de lit, souris… sont en perpétuelle quête de nourriture et de confort. Pour éviter qu’ils s’introduisent chez vous et fassent des dégâts, il est possible d’adopter quelques bons gestes de prévention, qui vous tiendront durablement à l’abri de ces nuisibles.

 

Qu’est-ce qui attire les nuisibles chez vous ?

Les rongeurs

Les rats et les souris peuvent s’inviter chez vous en quête d’un lieu chaud et réconfortant où se loger. Ces petits mammifères raffolent d’ailleurs des petits espaces confinés, tels que des trous dans vos murs ou votre toiture. Ils y trouvent chaleur et humidité pour se créer leur petit nid douillet. Ils seront également très friands des tas de bois recouverts d’une bâche ou des cartons empilés que nous conservons « au cas où ».

À partir de là, ils pourront circuler aisément dans tout votre intérieur, pour améliorer leur espace de vie ou trouver de la nourriture. Ils se mettront alors en quête d’aliments accessibles partout où vous pourriez être négligent. Il en est ainsi avec vos poubelles, compost, poulailler, espaces de rangement avec vos bocaux, etc. Grâce à leur odorat très développé, ces rongeurs seront en mesure de trouver n’importe quelle source de nourriture à proximité.

De nature curieuse, les souris n’hésiteront d’ailleurs pas à visiter votre intérieur pour trouver toutes vos cachettes. Ne vous attendez toutefois pas à les croiser en pleine journée au beau milieu de votre salon. Sauf en cas de nécessité, elles circuleront volontiers la nuit, pour des raisons évidentes de discrétion et de sécurité.

Les insectes

Aux côtés des rongeurs, les insectes peuvent aussi décider de coloniser votre intérieur. Les mouches entrent dans nos maisons en été, particulièrement si vous habitez en campagne. En effet, installés à proximité d’animaux tels que des vaches et des chevaux, vous pourrez constater que nombre d’entre elles s’invitent chez vous pendant la période estivale. Quant aux moucherons, ces petits insectes drosophiles, ils sont attirés par les fruits laissés à l’air libre dans lesquels ils pondent leurs œufs.

Bien plus incommodantes, les mites se nourrissent de vos farines, pâtes, flocons d’avoine… ou de vos textiles selon l’espèce à laquelle elles appartiennent. Elles trouveront ainsi refuge dans vos armoires ou votre cuisine, où elles ne manqueront pas de nourriture. Il en va de même pour les fourmis, qui seront attirées par les aliments sucrés.

Enfin, les punaises de lit sont parmi les insectes les plus redoutés dans nos régions. Elles se réfugient dans notre literie et nous piquent la nuit pour se nourrir de notre sang. Ces piqûres, bien que petites, peuvent amener à des lésions ou des allergies. Elles s’accrochent à nos vêtements et se baladent ainsi de lieu en lieu, sans que nous nous en rendions compte.
 

Pourquoi faut-il s’en prémunir ?

Vous avez détecté les premiers signes d’une infestation, tels que la présence de petits excréments, des bruits de pattes la nuit ou des traces de morsures ? N’attendez pas pour contacter un professionnel de la dératisation !

En effet, les nuisibles doivent être évacués au plus vite en raison de leur incroyable capacité de reproduction. Prenons le cas des souris par exemple. Atteignant rapidement l’âge adulte, les souris sont capables d’avoir de 5 à 15 portées par an, l’ovulation chez la femelle ayant lieu tous les 3 à 5 jours. La période de gestation est également particulièrement courte : comptez ensuite 20 jours pour qu’une souris donne naissance à une portée d’environ 5 à 10 souriceaux. Au vu de ces quelques données, le calcul est vite fait… Au bout d’un an et à partir d’un seul couple, vous pourriez être envahi par plusieurs générations de souris.

Il en va de même pour les mites par exemple qui sont capables de pondre jusqu’à 300 œufs, donnant naissance 1 mois plus tard à de nouvelles mites. On se rend dès lors rapidement compte que la situation peut rapidement dégénérer.

Plus les nuisibles seront nombreux, plus la tâche des professionnels de la désinfection sera délicate. Ils devront ainsi mettre en œuvre des moyens plus conséquents, voire plusieurs interventions, afin d’être sûr qu’ils ont bien éradiqué définitivement leur présence.
 

Quels sont les bons gestes à adopter ?

Pour vous éviter une intervention en urgence et des frais supplémentaires, nous ne pouvons que vous conseiller d’observer ces quelques gestes préventifs.

  • Commencez par vérifier que votre façade, vos murs et votre toiture n’offrent pas de voie d’accès à votre domicile. Colmatez les éventuels trous, même les plus minimes. Les rongeurs et autres insectes sont agiles et peuvent se faufiler facilement dans les petits interstices.
  • Dans la même optique, évitez d’entasser vos bûches de bois, cartons, objets usagés ou poubelles pour une durée prolongée. Ces monticules seront des abris très appréciés par les rongeurs. Si vous avez tout de même besoin de stocker des biens, essayez de les placer à distance de votre logement et de les surélever du sol de plusieurs dizaines de centimètres.
  • Pour vos tuyaux ou grilles d’aération, équipez-les de petites grilles, dont la maille ne dépassera pas quelques millimètres tout au plus.
  • Lorsque vous êtes engagé dans des travaux de construction ou de rénovation, privilégiez les matériaux robustes, qui ne pourront pas être facilement rongés.
  • Stockez vos denrées alimentaires dans des contenants hermétiques. Il en va ainsi dans votre cuisine et votre garde-manger, mais également pour les aliments de vos animaux de compagnie.
  • Adoptez la même stratégie pour vos poubelles, que vous veillerez à fermer soigneusement et à ne pas laisser telles quelles trop longtemps. Choisissez de préférence des poubelles avec un couvercle et assurez-vous qu’il soit bien fermé après chaque utilisation. Enfin, nettoyez régulièrement votre contenant.
  • Ne laissez pas vos restes de repas ou vos déchets traîner, que ce soit en extérieur ou en intérieur. Les nuisibles raffolent de cette nourriture facile d’accès et n’hésiteront pas à s’en régaler.
  • Les insectes adorent les espaces sombres et humides. Pensez donc à bien aérer votre intérieur et à l’inspecter de fond en comble une fois par an pour un grand nettoyage de printemps.
  • Quant aux moustiques, ils sont attirés particulièrement par l’eau stagnante. Ne laissez donc pas traîner de gamelle ou de fontaine mal entretenue devant votre fenêtre. Dans la même idée, veillez à entretenir les pourtours de votre habitation en tondant la pelouse et coupant les branches de vos arbres.
  • Enfin, n'hésitez pas à utiliser ce que la nature nous offre pour éloigner les nuisibles. Il existe en effet des répulsifs naturels, tels que la menthe, la citronnelle ou la sauge. Utilisez-les aux endroits stratégiques pour les dissuader d’entrer dans votre intérieur.