Dératisation et désinsectisation : qui paie la facture ?

Date de publication : 7 décembre 2022 - Temps de lecture : 3 minutes

Les frais liés à une extermination de nuisibles

rat nuisible

Vous faites preuve de vigilance au quotidien et avez une hygiène irréprochable, pourtant, vous soupçonnez la présence de nuisibles à votre domicile ? Insectes ou rongeurs, ils sont responsables de nombreux problèmes, aussi bien matériels que sanitaires. Mieux vaut donc vous en débarrasser au plus vite en contactant un professionnel de la dératisation et désinsectisation.

Son intervention garantit l’extermination complète des nuisibles concernés, mais elle a un coût. En tant que propriétaire ou locataire, dans quelle mesure intervient votre assurance habitation ? Découvrez tout sur le sujet dans cet article.

Le rôle de votre assurance habitation

document assurance habitation

Désormais quasiment obligatoire en toute circonstance, l’assurance habitation en Belgique permet de couvrir les frais survenus en cas de sinistre. Cette couverture vous protège si un incendie, un dégât des eaux ou une catastrophe naturelle survient dans votre bâtiment. Lorsqu’une invasion de nuisibles touche votre logement, vous pourriez penser que votre assurance couvre aussi les dégâts causés par ce type de désagrément.

La prolifération de cafards, termites, puces, souris et autres nuisibles est en effet généralement involontaire. Elle engendre toutefois de nombreux désagréments tant pour les matériaux de votre bâtiment que pour vos biens personnels. Votre assurance couvrira-t-elle les frais occasionnés par ces indésirables ? À quelle indemnisation aurez-vous droit pour les coûts des services de dératisation ?

Quelle indemnisation pour vos frais de dératisation ?

La grande majorité des contrats d’assurance habitation ne prennent malheureusement pas en charge les frais de dératisation et désinsectisation. Les dégâts matériels subis ne sont généralement pas non plus indemnisés par votre police d’assurance. Les compagnies considèrent en effet que les dommages engendrés par des nuisibles sont la conséquence d’une négligence prolongée de votre part. C’est pourquoi, dès les premiers signes d’infection, il est essentiel de vous débarrasser au plus vite des indésirables, voire de prendre des mesures préventives si possible, pour éviter les frais.

Dans certains cas, votre assurance pourra éventuellement intervenir si vous parvenez à prouver que l’infestation est survenue soudainement sans négligence de votre part. Par exemple, après une inondation, les rats sont plus susceptibles de chercher de nouveaux lieux où se cacher et se nourrir.

Une extension de garantie possible

Bien que les assurances habitation ne couvrent pas les coûts d’une dératisation, il vous est possible de souscrire à un contrat supplémentaire. N’hésitez pas à en discuter directement avec votre assureur pour connaître les produits qui vous correspondent. Certaines extensions de garantie peuvent ainsi préciser les indemnisations disponibles lors de problèmes de nuisibles sur votre logement.

Grâce à cette garantie supplémentaire, vous pourrez obtenir le remboursement partiel des dégâts causés par les rongeurs ou les insectes ainsi que des services de désinfection. Avec seulement 2 ou 3 € de plus par mois, votre assurance vous protège ainsi financièrement en cas de nuisances. Notez que toutes les compagnies ne proposent pas ce type de contrat. Renseignez-vous donc bien avant de souscrire à une garantie auprès de votre assureur.
 

Propriétaire ou locataire : à qui revient la facture ?

Puisque la dératisation ou les services de désinsectisation ne sont pas pris en charge par l’assurance habitation, il est plus vraisemblable que la facture vous reviendra complètement. Que vous soyez propriétaire ou locataire, il vous reviendra donc de faire le nécessaire et de payer une extermination par vous-même. Vos responsabilités seront toutefois différentes selon votre lien avec l’habitation en question.

Propriétaire d’une habitation individuelle

En tant que propriétaire d’une maison individuelle, il est évident que vous aurez le devoir de vous occuper entièrement du problème de nuisible chez vous. Contactez une entreprise spécialisée dans la dératisation pour vous débarrasser durablement des rongeurs et autres animaux qui vous dérangent. Le coût des opérations vous revient complètement, à moins que vous ayez souscrit à une assurance complémentaire pour ce type de sinistre sur votre habitation.

Locataire d’un espace infesté par les nuisibles

Si vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison qui ne vous appartient pas, la désinfection est normalement prise en charge par votre propriétaire. Le bailleur a en effet pour responsabilité de fournir une habitation saine pour le preneur. Il a ainsi le devoir de contacter une entreprise de dératisation et de payer la facture totale.

Votre rôle, en tant que locataire, est toutefois de prévenir le plus tôt possible votre propriétaire de la présence de nuisibles. Sachez que si vous faites intervenir un professionnel sur votre logement de votre propre gré, il ne vous sera pas possible de demander le remboursement des frais à votre bailleur. Informez-le donc rapidement du problème et laissez-le se charger des différentes démarches. Si des dégâts matériels sont causés au bien immobilier, c’est également votre propriétaire qui doit payer la remise en état.

Attention, votre propriétaire peut toutefois suspecter que l’infestation est due à votre manquement en termes d’hygiène dans le logement. Si l’habitation est devenue insalubre du fait de la négligence du locataire, c’est à lui que revient la facture de dératisation.

Logement en copropriété face aux rongeurs et insectes

À nouveau, c’est au propriétaire du bien que revient la responsabilité d’effectuer une désinsectisation ou une dératisation professionnelle. Cependant, dans le cas d’une copropriété, il est aussi impératif de tenir informé les autres membres du syndicat du problème d’insectes ou rongeurs. Une infestation se répand en effet généralement dans l’ensemble d’un immeuble.

Lorsque les nuisibles ont envahi un bâtiment, il est recommandé de traiter tous les logements, ainsi que les parties communes de l’immeuble. Le syndicat de copropriété se partage alors les frais d’extermination et réalisent les différents gestes préventifs pour éviter la propagation de l’infestation.

Et la dératisation de bâtiments professionnels ?

Contrairement aux habitations résidentielles, les espaces professionnels peuvent être protégés de manière plus complète. En tant qu’entrepreneur propriétaire ou locataire d’un bâtiment, vous avez le plus souvent l’obligation de souscrire une assurance à responsabilité civile. Cette couverture pourrait vous permettre de limiter les frais lorsque vous faites appel à un dératiseur.

Cette police d’assurance couvre en effet certains types de dégâts dus à des nuisibles. Vous êtes par exemple assuré si des dommages matériels ont pu être constatés ou si des dommages corporels surviennent pendant les opérations de dératisation. Les éventuels produits et matériels utiles à l’extermination des animaux indésirables pourront aussi être couverts par votre responsabilité civile.

Évitez les frais en agissant au plus vite

Les interventions des professionnels de la désinfection peuvent coûter cher à cause de la rapidité à laquelle les nuisibles se reproduisent. Une dératisation complète pourra nécessiter plusieurs traitements de la part d’experts afin d’assurer une extermination durable. Si vous souhaitez vous débarrasser au plus vite des rats, blattes, puces de lit, etc., il faut réagir au plus vite dès les premiers indices d’infestation. Informez votre propriétaire ou le syndicat de copropriété le plus tôt possible et faites le nécessaire avant la prolifération incontrôlable des nuisibles.

Plus de renseignements

Contactez un dératiseur professionnel suffisamment tôt pour éviter d’engendrer davantage de dégâts sur votre intérieur et donc limiter les frais. Les experts du secteur maîtrisent toutes les techniques pour venir à bout de l’ensemble des nuisibles qui pourraient avoir envahi votre habitation.

Leur savoir-faire s’accompagne d’une connaissance poussée des types de rongeurs et insectes qui pourraient infester votre maison ou votre appartement. Faites confiance à un spécialiste pour déterminer le type de nuisible présent et pour l’exterminer complètement.

Profitez de ces services pour éliminer les risques de maladies que peuvent apporter les rats, les cafards et bien d’autres nuisibles.

Afin d’éviter tout risque d’infestation, vous pouvez également contacter une entreprise spécialisée pour intervenir de manière préventive. Leurs services de prévention éloignent les nuisibles de votre domicile durablement.

Parmi les méthodes employées par les dératiseurs, l’utilisation d’ultrasons présente de nombreux avantages. Découvrez cette technique dans notre article dédié et faites-vous une idée claire de son fonctionnement.